Troubles psychiques
1 personne sur 5 touchée
Nous sommes tous concernés !

Priorités de la Stratégie Nationale de Santé 2018

Priorités de la Stratégie Nationale de Santé 2018

A l'occasion d'une conférence de presse au Ministère, Agnès Buzyn, Ministre des Solidarités et de la Santé, a présenté les enjeux majeurs de la nouvelle Stratégie Nationale de Santé (SNS).

 

D'ici la fin du dernier trimestre 2017, le plan d'action de la Stratégie Nationale de Santé 2018 sera officielement mis en place. Agnès Buzyn, Ministre des Solidarités et de la Santé, souhaite initier une transformation du système de santé autour de grands axes de développement que sont la prévention et la promotion de la santé dès le plus jeune âge, la réduction des inégalités sociales et territoriales d'accès à la santé, le renforcement de la qualité des soins et de la prise en charge ainsi que le développement de l'innovation.

En matière de prévention, la Ministre a notamment insisté sur la volonté de développer la promotion de la santé mentale, à l'heure où, selon le professeur Franck Chauvin, président du HCSP,"les maladies chroniques touchent quelque 15 millions de personnes en France et selon les projections, ce nombre pourrait monter à 20 millions en 2020".

Au cours de cette conférence, elle a insité sur le fait que "l'objectif est de développer une vision de moyen et long terme" afin de "redonner de l'impulsion et du souffle à nos politiques de santé". Le ministère, quant à lui, précise que la Stratégie Nationale de Santé "donne un cap à la politique de santé et garantit la cohérence de l’action collective de tous les ministères".

En ce qui concerne le plan d'action de cette Stratégie Nationale de Santé, le premier projet sera élaboré d'ici les mois d'octobre et novembre 2017 après concertation entre les différents interlocuteurs concernés (ministère, usagers ou encore professionnels de santé). Enfin, en décembre, un décret sera voté afin de permettre le lancement de cette stratégie dès 2018 par le biais de projets initiés par les Agences Régionales de Santé.

Espérons que la santé mentale soit considérée en 2018 comme une priorité sur le plan politique afin de développer la prévention mais aussi l'ensemble des mesures destinées à améliorer les conditions de prise en charge et d'accompagnement des personnes en souffrance psychique.

Pour en savoir plus sur les priorités de la Stratégie Nationale de Santé, cliquez ici

 

 

 

 

Retour