Troubles psychiques
1 personne sur 5 touchée
Nous sommes tous concernés !

Du 14 au 16 mai prochain, la FONDATION FALRET investit le parvis de la Défense pour la 2e édition de Cap sur la Santé Mentale, premier village d’information et de sensibilisation à la Santé Mentale en France.


Prendre conscience de sa santé mentale


La santé mentale concerne chacun de nous, au même titre que la santé physique : nous en avons tous une dont il faut prendre soin. Or elle n’est pas suffisamment prise en compte aujourd’hui en France. Seuls 17% des Français pensent à préserver leur santé mentale !

Ce double constat est alarmant. Il incite la FONDATION FALRET à organiser de nouveau Cap sur la Santé Mentale. Cette opération est destinée à sensibiliser citoyens et entreprises à cette cause et à leur faire prendre conscience que la santé mentale de tous est un capital à préserver, à l’heure où selon l’OMS, une personne sur 4 connaitra dans sa vie un épisode d’altération de sa santé mentale.

Organisé en partenariat avec France Info, l’événement est ouvert à toutes et à tous : venez nombreux à ce grand rendez-vous!

« Contrairement à la santé physique, la santé mentale est ramenée dans l’imaginaire collectif à l’anormalité, à la pathologie et, pour le dire simplement, à la folie, selon Annick Hennion, Directrice de la FONDATION FALRET. Or la santé mentale, c’est l’affaire de tous et surtout de chacun, comme le rappelle l’OMS. Une priorité internationale de santé publique : il est donc urgent d’agir ! ».

Des personnalités ralliées à la cause de la Santé Mentale


Lorànt Deutsch et son épouse, Marie-Julie Baup, parraineront une fois de plus Cap sur la Santé Mentale. A leurs côtés, de nombreuses personnalités publiques et politiques soutiennent cette initiative, qui vise à changer les perceptions sur un sujet aujourd’hui encore tabou, dont l’impact social et économique est pourtant extrêmement important.

Cap sur la Santé Mentale, qu’est-ce-que c’est ?


• Une bulle de 400m2, lieu d’information et de sensibilisation sur la santé mentale ouverte au grand public ; le symbole de l’isolement dans lequel certaines personnes ayant une fragilité psychique se retrouvent, à cause d’un certain nombre de préjugés à leur encontre.

• Une installation sur le Parvis de la Défense, quartier phare de l’économie parisienne où se croisent chaque jour dirigeants et salariés de nombreuses entreprises. L’occasion de les sensibiliser à la cause de la santé mentale, un élément essentiel à prendre en compte dans le milieu professionnel. • 12 tables rondes d’échanges et de débats rassemblant les meilleurs experts de la santé mentale, mais aussi des professionnels de l’accompagnement, des aidants familiaux et des entreprises.

• Un espace de documentation et diverses animations destinés au grand public.

La 1e édition en 2016 a réuni près de 2000 visiteurs en trois jours. Combien serez-vous cette année ?

Trois jours dédiés à la santé mentale : le programme complet


• L’opération débutera le lundi 14 mai prochain, un premier jour dédié au contexte dans lequel évolue la santé mentale en France.

12h - 13h : « Le virage ambulatoire : Où en est la France ? Quelles dispositions prises ou à prendre ? » 13h30 - 14h30 : « Le concept de rétablissement comme socle d’une transformation de la manière de traiter les personnes en fragilité psychique » 16h30 - 17h30 : « Le case management : un nouveau métier en France ? » 18h30 - 19h30 : « En France, revaloriser la psychiatrie ? »

• Le mardi 15 mai permettra d’aborder le parcours de vie et de soins des personnes en fragilité psychique, en s’appuyant notamment sur la notion de résilience comme moteur du rétablissement.

12h - 13h : « Santé mentale : quelle place pour les personnes fragiles psychiquement ? » 13h30 - 14h30 : « Le concept de résilience » 16h30 - 17h30 : « Restitution du pouvoir d’agir : mode d’emploi » 18h30 - 19h30 : « Devenir résilient : une ambition pour un mieux être psychique »
• Le mercredi 15 mai traitera la question de la santé mentale en entreprise.

12h - 13h : « En entreprise, un capital humain à préserver ? » 13h30 - 14h30 : « Les enjeux par un nouveau mode d’organisation pour un management bienveillant» 16h30 - 17h30 : « Les outils de l’entreprise au service de l’inclusion professionnelle des personnes en fragilité » 18h30 - 19h30 : « Entre volonté politique, intérêts économiques et/ou sociaux des entreprises et expérience des acteurs de l’accompagnement, quels partenariats possibles ? »

Ouvert au public en accès libre et gratuit, le village de Cap sur la Santé Mentale ouvre ses portes du 14 au 16 mai prochain, de 11h30 à 19h30.