Troubles psychiques
1 personne sur 5 touchée
Nous sommes tous concernés !

L'anorexie

L’anorexie se traduit par un régime alimentaire strict menant à une perte de poids importante avec l’obsession de maintenir ce poids faible à tout prix. 

Ce comportement alimentaire s’accompagne souvent d’exercices physiques excessifs, la personne malade se fait vomir pour éviter de grossir ou encore utilise coupe-faim, laxatifs et diurétiques. L’anorexique est obsédée par la peur de grossir et la peur d’avoir un corps flasque et ne reconnaît généralement pas la gravité de sa maigreur. Ce trouble du comportement alimentaire peut amener à une dénutrition extrême et à une dégradation de l’état général pouvant conduire jusqu’à la mort. 

On parle de la triade des trois « A », à savoir Anorexie, Amaigrissement et Aménorrhée ou absence de règles. 

On distingue deux types d’anorexie : l’anorexie uniquement restrictive et l’anorexie-boulimie avec alternance de phase de perte de poids et de prise de poids. 

L’anorexie mentale touche principalement les adolescentes de 14 à 17 ans et les jeunes femmes. C’est un trouble psychique essentiellement féminin mais il peut également toucher l’adolescent ou le jeune homme. 

Les cas d’anorexie mentale ont fortement augmenté dans nos pays industrialisés au cours de ces dernières décennies avec le culte de la minceur et la course à la performance. 

L’origine des troubles du comportement alimentaire est multifactorielle avec des facteurs biologiques, culturels, sociaux et familiaux. Certains traits de personnalité répondraient aussi plus favorablement à ce type de trouble telle qu’une faible estime de soi ou la tendance au perfectionnisme dans le cas de l’anorexie. 

Ce sont des troubles psychiques pour lesquels les risques de rechute sont importants lors d’un événement de vie comme une grossesse, un divorce, un décès ou la perte d’un emploi. 

Au delà du suivi quotidien au sein de structures spécialisées, la psychothérapie individuelle, la thérapie corporelle qui permet un assouplissement des représentations du corps ou encore des ateliers thérapeutiques permettant le développement de l’imagination font partie des solutions pour soigner les cas d’anorexie. Associés au soutien de la famille, ces différentes possibilités de traitement représentent aujourd’hui des motifs d’espoir pour mettre fin à ce type de trouble alimentaire aujourd’hui très présent au sein de la société. 

<< retour à la liste des troubles