Troubles psychiques
1 personne sur 5 touchée
Nous sommes tous concernés !

La phobie

Est-ce que la peur de prendre le métro ou le bus est une phobie, est-ce que la peur du noir est une phobie ?

Quelle est la différence entre une peur et une phobie ? 

Les phobies se caractérisent par une anxiété déclenchée exclusivement ou essentiellement par certaines situations, circonstances bien précises qui objectivement ne présentent pas de danger ou bien par certains objets. Cette anxiété peut se manifester à la simple idée de penser à ladite situation ou circonstance. 

Les phobies sont des peurs excessives ou peurs intenses et incontrôlables. 

La personne phobique va chercher à éviter ces situations ou bien aura beaucoup de difficultés à les endurer. 

Elle aura tendance à se concentrer sur les symptômes physiques de ses phobies (palpitations, impression d’évanouissement, etc.). Les troubles phobiques sont souvent associés à la dépression. 

 

Différents types de phobies 

Il existe plusieurs catégories de phobies, parmi lesquelles la claustrophobie ou peur des espaces confinés, l’achluophobie ou peur de l’obscurité et du noir, l’algophobie ou peur de la douleur, arachnophobie ou peur des araignées, etc. 

On parle de phobie sociale dans le cas où les personnes ont une peur importante et persistante de certaines situations sociales avec la crainte permanente d'être dévisagées par d'autres personnes et la peur d'être critiquées. 

L’agoraphobie est un type particulier de trouble phobique. Elle se manifeste par la peur de quitter son domicile, la peur de la foule et des endroits publics où il y a beaucoup de monde (grands magasins, gares, salons etc.) ainsi que la peur de voyager seul en transport (train, bus, avion). Elle s’accompagne de réactions de panique très intenses en situation dites ‘attaque de panique’. La personne va alors rechercher absolument à éviter ces situations. Cette réaction est qualifiée en psychiatrie de « trouble panique » et ce trouble est souvent associé à l’agoraphobie. 

Mais la névrose peut se stabiliser, et spontanément, ou sous l'action des thérapeutiques, des périodes de rémission complètes peuvent s'observer. Traitées, les phobies les plus gênantes peuvent ainsi disparaître. 

<< retour à la liste des troubles