Le champ de la santé mentale nécessite la mise en place d’une multitude d’actions nouvelles et diversifiées en réponse aux besoins spécifiques des personnes présentant des troubles de santé mentale. Il est alors question de favoriser leur (ré)insertion au sein de la société à travers le déploiement d’actions visant à améliorer leurs conditions de vie au quotidien et leur représentation dans la société.

 

Comment agir pour la santé mentale

 

A travers son axe de développement d’actions nouvelles, la  FONDATION FALRET veut faire en sorte de permettre aux personnes souffrant de troubles de santé mentale de bénéficier d’un accompagnement spécialisé au plus près de leurs différents besoins : logement, travail, culture, loisirs adaptés…

Cette volonté d’innovation dans l’accompagnement social spécialisé vise à favoriser la réinsertion sociale, la réhabilitation psycho-sociale ainsi que la réhabilitation durable des personnes souffrantes.

Pour contribuer activement au développement de nouvelles solutions en faveur des personnes touchées par les troubles de santé mentale, la Fondation développe ainsi continuellement de nouveaux projets destinés à favoriser l’innovation en santé mentale.

 

Focus sur le projet « Clefs d’Actions en Santé Mentale »

Un programme novateur pour évaluer les représentations sur la santé mentale en France, et proposer des actions favorisant l’inclusion des personnes en fragilité.

 

 Depuis 2015, grâce au soutien du groupe de protection sociale Humanis, la FONDATION FALRET mène un programme inédit sur les représentations et les facteurs d’exclusion et de stigmatisation des personnes en souffrance psychique.

L’objectif? Construire de nouveaux chemins d’inclusion en entreprise et dans la société.

Ce programme propose un état des lieux approfondi pour appréhender le concept de santé mentale et qualifier la stigmatisation en la matière.

 

Il s’agit de dégager des pistes de progrès reproductibles permettant d’améliorer l’accueil et le suivi des personnes concernées par un désordre de santé mentale, mais aussi d’agir sur les représentations et les préjugés des populations.

Grâce à ce programme, la FONDATION FALRET peut émettre des recommandations auprès des professionnels de santé, des entreprises, des particuliers mais aussi des décideurs de notre société.

 

Ainsi, l’ensemble des acteurs concernés pourra agir efficacement en vue d’une meilleure prévention, une prise en charge adaptée et une réinsertion plus efficace des personnes concernées par des fragilités psychiques.

 

Focus sur le dispositif Les Funambules, soutenu par la Fondation Falret

Un dispositif pour accompagner les jeunes de 7 à 25 ans dont un proche au sein du cercle familial est en souffrance psychique

 

Aujourd’hui, les prises en charge des personnes malades se développent à domicile et il est donc important, dans ce contexte, d’être attentif à l’ensemble des membres de leur entourage, en particulier aux plus jeunes.
Souvent présents au domicile, témoins silencieux des troubles, ces enfants ou jeunes adultes ont besoin d’être soutenus et de trouver des réponses réalistes à leurs questionnements. Il est important qu’ils puissent exprimer des ressentis parfois très difficiles à identifier et qu’ils sachent qu’ils ne sont pas seuls.

 

La FONDATION FALRET soutient le dispositif Les Funambules pour :

 

• Accompagner les jeunes de 7 à 25 ans dont un parent, un frère ou une sœur souffre d’un problème de santé mentale
• Soutenir les parents, malades ou non, dans leurs rôles éducatifs.
• Sensibiliser les professionnels à la question de l’entourage jeune des
patients.

 

RSS
YouTube
LinkedIn