Lancé symboliquement le 10 octobre 2014, lors de la Journée Mondiale de la Santé Mentale, le 1er appel à projets de recherche de la Fondation FALRET, qui entre dans le cadre de son programme de soutien à la recherche sur les pratiques de l’accompagnement des personnes en situation de handicap psychique, vient de livrer son verdict.

Réunis à Paris le 9 avril 2015 à l’occasion d’une cérémonie de remise de prix au sein du Foyer FALRET, établissement historique créé en 1863 par le psychiatre Jean-Pierre FALRET, les membres du Conseil Scientifique de la Fondation, présidé par le Professeur Christine Passerieux, ont annoncé les résultats de l’appel à projets et félicité les lauréats face aux nombreux invités présents.

Deux projets ont été retenus par la Fondation FALRET pour cet appel à projets de recherche. La Fondation FALRET subventionnera les travaux de ces deux équipes pour un total de 40 000 € sur une période d’un an :

Le 1er projet récompensé porte sur l’étude des compétences des accompagnants à l’insertion professionnelle de personnes en situation de handicap psychique au sein des ESAT de transition. Ce projet est porté par l’équipe de recherche CRPMS de l’Université Paris Diderot et les équipes des ESAT de transition de l’association MESSIDOR. Il consiste à étudier les compétences des « RUP/Moniteurs d’atelier » accompagnant à la réinsertion professionnelle des personnes en situation de handicap psychique dans le cadre des pratiques d’accompagnement au travail au sein des ESAT de transition.

 

Le second projet projet est lui axé sur l’empowerment et citoyenneté des personnes atteintes de handicap psychique, des psychiatres du Pôle 78 du secteur G11 de l’HOPITAL CHARCOT et de l’équipe de recherche de l’établissement « Les Sources » de l’ŒUVRE FALRET. Ce projet propose de mener une analyse des dispositifs et des pratiques qui visent l’empowerment des personnes atteintes de handicap psychique au sein d’un établissement médico-social. Cette recherche veut démontrer que la participation active des résidents à la vie locale découle d’une co-construction de savoirs et de pratiques qui renouvelle l’expérience et l’accompagnement des personnes atteintes de handicap psychique et permet le développement de la citoyenneté ordinaire parmi cette population.

La recherche est un champ d’action jugé aujourd’hui prioritaire par la Fondation FALRET afin de faire évoluer les pratiques d’accompagnement des personnes en souffrance psychique et favoriser l’inclusion de ce public.

La FONDATION FALRET ambitionne ainsi de développer plusieurs appels à projets de recherche par an dès 2016 avec l’objectif d’améliorer significativement les conditions de vie de ces personnes.


Laisser un commentaire

RSS
Facebook
Facebook
YouTube
LinkedIn