Pour cette dernière journée de l’événement Cap sur la santé mentale, la question de l’emploi était au cœur des débats, tant du point de vue des entreprises que des personnes en souffrance psychique exerçant ou pouvant exercer une activité professionnelle. Revivez les moments forts du dernier jour de cette première opération d’information et d’échange autour de la santé mentale.

La première table ronde de la journée consistait à analyser la place du handicap psychique dans le milieu de l’emploi. Qu’en est-il réellement de la question de l’emploi pour les personnes en souffrance psychique ? Quel rôle doivent jouer les entreprises à travers leur politique d’accès et de maintien dans l’emploi ?

Ecouter la table ronde « Travail et Handicap psychique : nécessités et réalités »

emploi pour les personnes en souffrance psychique

Après avoir dressé un état des lieux de la question de l’emploi pour les personnes en souffrance psychique, des professionnels de l’emploi et du handicap en entreprise ont échangé sur des pistes de progrès en vue d’améliorer les conditions d’emploi pour les personnes concernées par le handicap psychique. Des personnes touchées par la maladie et exerçant une activité professionnelle étaient aussi invitées à s’exprimer sur la possibilité de travailler malgré le handicap.

Ecouter la table ronde « Travailler avec un handicap psychique : piste de progrès »

La dernière table ronde thématique de cette journée centrée sur l’emploi, intitulée « L’emploi accompagné : développer des passerelles avec l’entreprise », permettait de réunir de nombreux experts qui ont su développer des solutions avec l’entreprise pour permettre l’essor de pratiques d’accompagnement professionnel modulé pour les personnes en souffrance psychique.

Ecouter la table ronde « L’emploi accompagné : développer des passerelles avec l’entreprise »

Pour clôturer l’événement, 4 grands témoins se sont réunis pour exprimer leur ressenti sur la question de l’emploi et du handicap psychique, thématique abordée tout au long de cette dernière journée. C’est ainsi que Patrick GOHET, Adjoint au Défenseur des Droits, Marie-Anne MONTCHAMP, Secrétaire d’Etat en charge des personnes handicapées en 2005, Pascal PARSAT, Expert culture handicap chez Audiens et Jean-Manuel KUPIEC, Directeur général adjoint de l’OCIRP ont dressé un premier bilan et défini des pistes de réflexion pour améliorer l’accès et le maintien dans l’emploi pour les personnes en souffrance psychique.

Ecouter la table ronde des grands témoins du jeudi 12 mai 2016


Laisser un commentaire

RSS
Facebook
Facebook
YouTube
LinkedIn