La Ministre des Affaires Sociales et de la Santé, Marisol Touraine, est récemment revenue sur les grandes orientations du projet de loi de santé. Ce projet vise à « refonder notre système de santé pour relever les grands défis auquel il est confronté », en particulier dans les secteurs du vieillissement et des maladies chroniques. De nouvelles mesures vont ainsi être appliquées visant à « changer le rapport des français à leur santé ».

Au-delà de l’évocation de ces mesures, parmi lesquelles la mise en place d’un numéro d’appel unique dans chaque département pour joindre un médecin 24h/24, ou encore le renforcement des droits des usagers à travers l‘instauration d’une action de groupe, la Ministre a évoqué la situation du champ de la santé mentale et de la psychiatrie, déclarant qu’ « il y a 40 ans, la psychiatrie a eu l’intuition du territoire. Le service territorial de santé au public disposera d’un volet spécifique sur la santé mentale, qui sera le nouveau cadre d’organisation de la santé mentale et de la psychiatrie où le secteur aura toute sa place. Il s’agira d’assurer la permanence des soins, la continuité des soins, la prévention, l’insertion, la coordination des acteurs. Je réaffirme d’ailleurs ma volonté d’œuvrer en faveur d’une reconnaissance dans la loi de la mission de psychiatrie de secteur. Au-delà de ce nouvel ancrage au secteur, je lancerai un chantier avec l’ensemble des acteurs concernés. »

Le projet de loi doit être présenté au Conseil des ministres en septembre, puis à l’Assemblée nationale au début de l’année 2015. Espérons que les mesures en faveur du domaine la santé mentale seront nombreuses et efficaces.
Vous pouvez retrouver l’intégralité du discours de Marisol Touraine en cliquant ici

 


Laisser un commentaire

RSS
Facebook
Facebook
YouTube
LinkedIn