Le 15 octobre dernier, Marisol Touraine, Ministre des affaires sociales et de la santé, a eu l’occasion de présenter le nouveau projet de loi de santé.
Elle a alors annoncé que cette loi  prévoyait de « refonder notre système de santé pour relever les grands défis auquel il est confronté ». Un « renforcement des droits des usagers »  était ainsi érigé en priorité. Un sujet qui figurait à l’ordre du jour de la récente rencontre des 9 et 10 juin derniers avec les acteurs du champ de la santé mentale.
Malgré le fait que les acteurs du champ de la santé mentale soient sondés par les décisionnaires politiques, ces derniers ne s’estiment néanmoins pas suffisamment pris en considération au moment des prises de décision et de l’élaboration de lois visant à améliorer leur représentativité.
L’une des demandes majeures qui se dégage de ces séances de travail et d’échange au Sénat concerne la réforme de l’agrément des associations d’usagers du système de santé pour leur  représentation dans les instances sanitaires des usagers. Comme le rappelle régulièrement la Fondation FALRET, ces représentants ont également souligné que l’ouverture de la politique de secteur psychiatrique vers le secteur social et médico-social était pour eux prioritaire, tout comme la question du libre choix du thérapeute et de l’équipe de santé mentale publique ou privée pour les usagers.
Ils ont souligné l’importance de développer des alternatives thérapeutiques et d’intégration sociale pour les personnes en parcours de soin afin qu’elles puissent reprendre leur vie et bénéficier librement de leurs droits et leur liberté.
La prévention et l’information à destination des patients, mais aussi des familles, notamment sur les alternatives à l’hospitalisation, ne sont à ce jour pas assez développées, et les solutions qui s’offrent à eux, bien que plus nombreuses aujourd’hui, ne figurent pas toujours parmi les réponses qui leur sont apportées.
Pour plus d’information, vous pouvez consulter le compte rendu de l’intervention du CRPA lors de l’audition au Sénat des associations d’usagers en psychiatrie en cliquant ici

 

 


Laisser un commentaire

RSS
Facebook
Facebook
YouTube
LinkedIn